Parlez-tu Franponais ?

le temps joli ♥ - Kobe - Décembre 2011

Salut, salut ! Il y a quelqu’un ? Oui, oui, c’est bien moi, en chair et en pixels. J’ai toujours autant de choses à raconter et de photos stockées dans mon disque dur mais pas assez de temps pour tout mettre là, devant vos yeux. Et puis il faut dire que j’ai un peu de mal aussi à savoir comment reprendre le fil de mes histoires nippones après l’article précédent. Après avoir tourné ça dans tout les sens et repoussé le moment de reprendre le clavier, je vais faire simple, je vais sortir la carte de l’humour, THE carte d’ailleurs. Vous allez voir.

J’ai déjà vaguement parlé de l’amour que les Japonais portent à la France. L’image qu’ils s’en font est d’un glamour ravageur, à mille lieux de la réalité évidemment : imaginez un Paris (oui la France ici se résume souvent à Paris hein) époque années folles, voire début du XXème siècle (on peut tout mélanger on est dans le fantasme pur), peuplé de créatures sorties tout droit des griffes de Coco Chanel, ajoutez-y des hommes prêts à vous offrir un bouquet de roses à tout les coins de rue, et puis même un mime Marceau qui vous suit en permanence, ne faisons pas dans la légèreté. Vous avez le cliché ? Pour le bruit et l’odeur : violons et N°5 of course. Ouais. J’ai pas besoin de préciser le choc une fois en plein RER B hein.

Et donc tout à leur image d’Epinal (non, de Paris) ils ont eu vite fait de faire rimer français et raffiné (et cher, mais là n’est pas le propos). Et donc, quand chez nous pour faire classe et branché, tu colles un peu d’anglais, au Japon c’est le français qui fait rêver.

D’où le Franponais.
Le Franponais c’est ces petites phrases (enfin successions de mots) collées un peu partout (sur des pubs, sur des fringues, sur des cahiers et stylos) qui sont censées être écrites dans la langue de Molière et qui font couiner le Japonais (la Japonaise surtout). Sauf que si tu maîtrises un tout petit peu le Français, même si ton niveau d’orthographe et de grammaire équivaut à celui d’un enfant de CE1, tu as d’abord les yeux qui piquent, puis une irrépressible envie de te marrer comme une baleine (mais française, donc classe).

Illustration. (et sélection, sinon on pourrait y passer dix articles)

Cette entrée a été publiée dans Blablabla, Parler japonais. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à Parlez-tu Franponais ?

  1. kureno dit :

    Onegai shimasu !

    japonais fraîcheur à eux j’adore …

  2. Lily dit :

    Fou rire devant toutes les photos..
    <3 !

  3. Lily dit :

    « Un moment de repos, un nouveau rêve est né. Le ciel
    hui semble plus large. Nous vous déliv ro ns un « goût » basé
    sur la vie quotidi enne. Chacun a son goût; choisissez vo
    tre 75 propre goût. Le temps où on 49 est distr ait. merci »
    (sur les mugs du 100Yens Shop)

    Et les bouts de texte qui parlent du traitement des salariés dans le gouvernement Fillon sur les cartes postales !

  4. Tam dit :

    Oh oui ces cartes postales elles étaient mythiques !
    Et les tasses du 100 yen shop, faudra m’envoyer la photo ^^

  5. karl dit :

    Le fondateur Fuji a créé une boulangerie en 1905 à Kobe avec le nom Pain Fuji à destination des ingénieurs étrangers travaillant sur le chantier naval de Mitsubishi. En avril 1947, le fils hérite du business et il ouvre un nouveau magasin qui l’appelle « donq » puis en 1951 il fonde donq inc. Mais la page wikipedia ne dit pas pourquoi le nom, c’est bien dommage. En tout cas c’est un gros business, 176 magasins.

    Leur technique de pain a été créée par Raymond Calvel et puis Philippe Bigot en 1966.

    Tout cela d’après wikipedia. Ce qui m’a permis de découvrir pourquoi leur pain était bon. Merci :)